Les inséparables

Marine Billet et Hugo Ruiz, couple dans la vie et dans la création, fondent le studio «les inséparables», projet global de création, allant du bijou à l’architecture d’intérieure, en passant par la décoration, le design et les arts graphiques.

 

Marine Billet, diplômée architecte, élargit son horizon en suivant une formation de bijoutier contemporain à Paris, la laissant libre de travailler tous les matériaux sans jugement de valeur. Elle collabore aujourd’hui avec des maisons de haute couture sur des pièces de défilés.

Hugo Ruiz, formé aux arts décoratifs de Paris, passe par des agences d'architecture d'intérieure reconnues telles que Patrick Jouin et Didier Gomez pour des projets prestigieux d’hôtellerie. Élargissant ses savoir faire, il réalise des illustrations pour l'hôtel Mariott République, et crée du mobilier sur mesure pour ses projets.

 

Le bijou leur permet d’assouvir une volonté d’expression plus proche du corps, plus artisanale...qui leur donne le plaisir de maîtriser le projet dans ses moindres détails.

 

Ensemble pour cette exposition, ils interrogent le dialogue entre matériaux nobles et pauvres, ou considérés comme tels par la bijouterie classique...Une arrête de poisson sublimée, une natte de cheveux magnifiée, une dent mise sur piédestal...les "petits rien" deviennent précieux.

Marine Billet and Hugo Ruiz, a couple in life and creation, founded the studio "les inéparables", a global creative project, ranging from jewellery to interior design, including decoration, design and graphic arts.

 

Marine Billet, a qualified architect, broadened her horizons by training as a contemporary jeweller in Paris, leaving her free to work with all materials without any value judgment. Today, she collaborates with haute couture houses on fashion show pieces.

 

Hugo Ruiz, trained in the decorative arts of Paris, works with renowned interior design agencies such as Patrick Jouin and Didier Gomez on prestigious hotel projects. Expanding his knowledge, he creates illustrations for the Mariott République hotel, and creates custom-made furniture for his projects.

 

The jewelry allows them to satisfy a desire for expression closer to the body, more artisanal... which gives them the pleasure of mastering the project in its smallest details.

 

Together for this exhibition, they question the dialogue between noble and poor materials, or considered as such by classical jewellery... A sublimated fish bone, a magnified hair mat, a tooth placed on a pedestal... the "little things" become precious.

© 2019 par Marché Biron & Marché Dauphine

  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • Pinterest - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc