Maxime Delpierre

Maxime Delpierre est un compositeur, réalisateur et guitariste français né à Nantes le 27 mai 1975. Après une carrière en tant que guitariste au sein de nombreuses formations de jazz et réalisateur, c’est avec son ami d’enfance Thomas de Pourquery qu’il crée le groupe VKNG dont le premier EP est sorti le 18 avril 2015 sur le label Naïve.

Maxime Delpierre étudie le solfège et le piano dès l’âge de 7 ans. Issu d’une famille dont le père et le frère pratiquent la guitare, il se met également à l’âge de 16 ans à jouer de cet instrument. Autodidacte dans un premier temps, il se tourne ensuite vers un guitariste de jazz, Philippe Eveno, afin de se perfectionner.

 

Il poursuit ses études à Paris, au sein de l’Arpej entre 1993 et 1995 au côté notamment de Gilles Grignon. Admiratif, entre autres, de Pat Metheny, le jazz était, selon ses dires, outre une école d’inititives, le moyen d’accéder à des formes un peu plus compliquées.

Ainsi, il intègre le Zhig band orchestre dirigé par le collectif Zhivaro dont les membres forment une véritable famille hétéroclite. Il se fera aussi remarquer au sein  du trio minimal Limousine aux côtés de Laurent Bardainne et David Aknin. Il multiplie encore les collaborations auprès notamment du clarinettiste Louis Sclavis, le trio Médéric CollignonVincent Courtois, etc.

En 2004, il intègre le collectif Slang et sortent un premier album Slanguistic chez Chief Inspector. Puis un second addict en 2006.

En 2007, il fonde avec Sir Alice (compositrice à l'IRCAM), Arnaud Roulin (claviériste de Poni Hoax) et Mark Kerr (batteur des Rita Mitsouko) le groupe Viva and the Diva il est le guitariste de l’album L'Imparfait des langues et Lost on the way du clarinettiste français Louis Sclavis.

En 2008, aux côtés de Thomas de PourqueryFrank Woeste, Matthieu Jérôme, Jean-Philippe Morel, Philippe Gleizes, il intègre l’ensemble Septik de Médéric Collignon (voir Lost on the way). Il donne une version électrique et déjantée de la musique d'Ennio MorriconeIl était une fois la ré-solution.

En 2010, aux côtés de Vincent CourtoisMatthieu JéromeOlivier Lété et David Aknin il crée la formation WAT et enregistre L'Imprévu.

En 2011 il réalise le premier EP de Jeanne Added.

Par ailleurs, il officie comme réalisateur et arrangeur aux côtés de Rachid TahaRodolphe BurgerOxmo PuccinoDamon AlbarnMick JonesJeanne AddedFlip Grater ou encore Alice Lewis.

En 2013, il fonde avec Thomas de Pourquery le groupe VKNG (prononcé Viking) qui propose une musique pop et électro à tendance soul américaine parlant d’amour sous toutes les formes.

Maxime Delpierre is a French composer, director and guitarist born in Nantes on May 27, 1975. After a career as a guitarist in many jazz bands and producer, it is with his childhood friend Thomas de Pourquery that he created the group VKNG whose first EP was released on April 18, 2015 on the label Naïve.

 

Maxime Delpierre studied music theory and piano from the age of 7. Coming from a family whose father and brother play the guitar, he also started playing it at the age of 16. Self-taught at first, he then turned to a jazz guitarist, Philippe Eveno, to improve his skills.

 

He continued his studies in Paris, at the Arpej between 1993 and 1995, working alongside Gilles Grignon in particular. Admiring, among others, Pat Metheny's, jazz was, according to him, not only a school of initiators, but also a means of accessing slightly more complicated forms.

 

Thus, he joined the Zhig band orchestra conducted by the Zhivaro collective whose members form a real heterogeneous family. He will also be noticed within the Limousine minimal trio alongside Laurent Bardainne and David Aknin. He also collaborated with clarinettist Louis Sclavis, the Médéric Collignon trio, Vincent Courtois and others.

 

In 2004, he joined the Slang collective and released a first album Slanguistic on Chief Inspector's label. Then a second addict in 2006.

 

In 2007, he founded with Sir Alice (composer at IRCAM), Arnaud Roulin (keyboardist for Poni Hoax) and Mark Kerr (drummer for Rita Mitsouko) the group Viva and the Diva he is the guitarist of the album L'Imparfait des langues and Lost on the way by French clarinettist Louis Sclavis.

 

In 2008, alongside Thomas de Pourquery, Frank Woeste, Matthieu Jérôme, Jean-Philippe Morel, Philippe Gleizes, he joined Médéric Collignon's Septik ensemble (see Lost on the way). He gives an electric and crazy version of Ennio Morricone's music, Il était une fois la ré-solution.

 

In 2010, alongside Vincent Courtois, Matthieu Jérome, Olivier Lété and David Aknin, he created the WAT formation and recorded L'Imprévu.

 

In 2011 he released Jeanne Added's first EP.

In addition, he is a director and arranger alongside Rachid Taha, Rodolphe Burger, Oxmo Puccino, Damon Albarn, Mick Jones, Jeanne Added, Flip Grater and Alice Lewis.

 

In 2013, he and Thomas de Pourquery founded the group VKNG (pronounced Viking), which offers pop and electro music with an American soul tendency that speaks of love in all its forms.

© 2019 par Marché Biron & Marché Dauphine

  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • Pinterest - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc